Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘la foi’ Category


Hadith sur les 3 personnes déstinés au feu … A LIRE & A MEDITER !

Al Tirmidhi rapporta dans Chufai al-Asbahi qu’il entra à Médine et vit un homme avec autour de lui des gens. Il demanda :

“ Abu Hurayrah, d’après lui [Chufai] qui dit :

‘ Alors je m’approchai de lui et je me suis assis en face de lui. Il parlait aux gens, et quand il eut terminé, ils s’en allèrent. Je lui dis : ‘Je te demande, au nom d’Allah, de me raconter un hadith que tu as entendu du Messager d’Allah et que tu as bien compris.’

Abu Hurayrah radia lahu ‘anhu me répondit :

‘Je vais le faire, je vais te dire un hadith que j’ai entendu dire du Messager d’Allah sala lahu ‘alayhi wa salam et que j’ai bien compris.’

Alors Abu Hurayrah radia lahu ‘anhu se mit à haleter et resta dans la même position jusqu’à ce qu’il alla mieux. C’est à ce moment-là qu’il me dit :

‘Je vais te dire un hadith que le Messager d’Allah sala lahu ‘alayhi wa salam me dit quand nous étions dans cette maison et que personne d’autre n’était présent à l’exception de lui et de moi.’

Alors le souffle d’Abu Hurayrah radia lahu ‘anhu se coupa de nouveau et il le retrouva quelques instants plus tard.

Il s’essuya le visage et me dit :

‘Je vais te raconter un hadith que le Messager d’Allah sala lahu ‘alayhi wa salam me dit quand nous étions dans cette maison et qu’il n’y avait personne d’autre ici excepté lui et moi.’

Mais Abu Hurayrah radia lahu ‘anhu se mit à avoir une respiration encore plus coupée. Sa tête tomba en avant. Je lui apportai de l’aide avec mon épaule pendant un long moment. Quand il se ressaisit, il me dit :

‘Le Messager d’Allah sala lau ‘alayhi wa salam me dit :

‘Quand le Jour du Jugement Dernier viendra, Allah descendra pour juger tout le monde. Et toutes les nations se mettront à genoux pour se soumettre à Lui. Les premières personne qui seront appelées sont celui qui a appris le Coran par coeur, celui qui a tué au nom d’Allah et celui qui a ramassé le plus d’argent. Allah dit à celui qui a appris le Coran par cœur : ’Ne vous ai-Je pas enseigné ce que j’ai révélé à Mon Messager ?’

Il Dira : ‘ Bien sûr que si Mon Seigneur.’

Allah répondra :

‘Qu’as-tu fait de ce qu’on t’as enseigné alors ?’

Il dit : ‘Je me levais la nuit et pendant la journée pour réciter le Coran’

Allah lui répondra : ‘Tu as menti.’

Et les anges aussi diront : ‘ Tu as menti.’

Allah poursuivra en disant : ‘Tu voulais seulement qu’on dise de toi que tu es un érudit.’

Celui qui aura ramassé le plus d’argent sera appelé à son tour.

Allah lui dira : ‘ Ne t’ai-Je pas donné de l’argent en abondance de telle manière à ce que tu ne sois dépendant de personne ?’

Celui-ci lui répondra : ‘Oui, Mon Seigneur.’

Allah lui demandera : ‘Qu’as-tu fait de tout ce que je t’ai donné ?’

Il lui répondra : Je l’ai donné à mon entourage en guise d’aumône.’

Allah dira alors : ‘Tu mens.’

Et les anges répéteront : ‘Tu mens.’

Allah lui dira : ‘Tu voulais seulement qu’on dise de toi qu’untel est généreux.’

Ensuite il est rapporté qu’on appellera celui qui tuera au nom D’Allah.

Allah lui demandera : ‘Pourquoi as-tu tué ?’

Il répondra : ‘On m’ordonna de faire le jihad en Ton Nom alors j’ai combattu jusqu’à la mort.’

Allah lui dira : ‘Tu mens.’

Et les anges diront aussi : ‘Tu mens.’

Allah continuera : ‘Tu voulais seulement qu’on dise de toi qu’untel est courageux’.

Alors le Messager d’Allah sala lahu ‘alayhi wa salam me frappa au niveau de mes genoux et me dit : ‘Ce sont les trois personnes pour qui le Feu sera prêt le Jour de la Résurrection.’ ”

Sunan al-Tirmidhi, no. 2382, éd. Chakir. Abu ‘Esa nous dit qu’il s’agit d’un hadith gharib hasan.
Saràhh El-Muwahiidà El-HamdulyAllah aime ça..

Publicités

Read Full Post »


Ce texte signé par L’imam Ibnul-Qayyim (rahimahoullah)

« 10 causes permettant au croyant d’atteindre le vrai amour pour Allah

« Les 10 raisons qui amènent au développement de la Mahabbah (l’amour envers Allah) :

1) Réciter le Qur’an, réfléchir sur ses paroles et comprendre leur sens.

2) Se rapprocher d’Allah par l’accomplissement d’actes surérogatoires après les actes obligatoires.

3) Etre constant dans le dhikr (rappel) d’Allah – en toutes circonstances – avec la parole, le coeur, et les membres. Plus le dhikr est constant, plus la Mahabbah est intensifiée.

4) Donner la priorité à ce qu’Allah aime – lorsque nos désirs prennent le dessus – au lieu de ce que l’on aime et désire personnellement.

5) Faire que le coeur contemple les Noms et Attributs d’Allah. Etre témoin de ce qu’ils impliquent et faire que le coeur soit éclairé dans le jardin de cette réalisation.

6) Reconnaître la miséricorde et les faveurs d’Allah ; qu’elles soient apparentes ou cachées.

7) Assujettir le coeur et être humble devant Allah, afin qu’il soit dans la crainte d’Allah.

8) S’isoler, au moment pendant lequel Allah descend au niveau le plus bas du ciel, réciter le Qur’an, et finir la récitation en recherchant le pardon d’Allah et se repentir sincèrement à Lui.

9) S’asseoir dans les assemblées de ceux qui aiment sincèrement et véritablement Allah, récolter les bénéfices de leurs enseignements, et ne parlez que si vous savez qu’il y a en cela un bénéfice et que de telles paroles vous élèveront vers le bien et que d’autres en bénéficieront en même temps.

10) Se tenir à l’écart de toutes les choses qui pourraient éloigner les coeurs d’Allah ‘Azza wa Jalla. »

Read Full Post »


une très bonne réponse de Sheikh Saleh Ibn Muhammad Al Louhaydane que dieu lui face miséricorde à lire :

Ce qui est connu à propos de la Foi, c’est [de la nécessité] de donner de l’importance à tout ce qui se rapporte à la religion [sha’air Ad-Dine], tel que le fait d’accomplir les cinq prières aux heures prescrites et pour les hommes de les faire en groupe*. Veiller à prendre la [bonne] résolution de se rendant à la mosquée au tout début du temps prescrit [de la prière] et méditer ensuite sur la récompense** [al ajr] car celui qui se rend à la mosquée sans aucune autre intention que d’aller y accomplir sa prière alors Allah l’élève d’un degré à chaque pas qu’il fait tout en effaçant de son compte une mauvaise action, cela quelque soit la longueur de ce trajet, qu’elle soit longue ou courte…

Ensuite, il doit assister à la prière en accordant de l’importance à cette adoration, avec le désir d’en obtenir en retour une récompense et craignant cependant de ne pas l’avoir accomplit comme il se doit…

Il s’y préparera [préalablement] en ayant purifié son corps et s’y consacrera avec humilité, dévotion et repentir tout en demandant la protection d’Allah contre les mauvais sentiments qui pourraient venir souiller son fort intérieur comme les sentiments de haine [al ahqâd] ou de désobligeance envers les gens [ihtiqâr] ou de jalousie [hasâd] pour ce qu’Allah leur aurait accorder comme bienfaits.

Il lui est recommandé [aussi] de multiplier l’évocation d’Allah [dhikr Allah] jala oua ‘ala durant son trajet, il ne doit pas venir à la mosquée avec un air absent mais plutôt enclin à la soumission, en pleine humilité, remerciant et glorifiant [Allah], recherchant la rémission et réitérant la repentance.

Il doit aussi multiplier les invocations pendant et en dehors de ses prières, il demande à Allah qu’Il raffermisse son cœur car le plus convenable des humains, le plus apte à être un exemple à suivre – paix et bénédictions d’Allah soient sur lui – multipliait cette invocation :  » O Celui qui fait basculer les cœurs, raffermis mon cœur sur Ta religion  » et quand on lui a posé la question « crains-tu pour toi alors que tu es le Prophète ? »
Il répondit – prière et salut sur lui – : « et qu’est ce qui m’assure du contraire, alors que les cœurs des gens sont entre deux doigts des doigts du Très Miséricordieux *** ».

Ensuite, il fait les évocations à l’entrée de la mosquée et à la sortie de même qu’en sortant de son foyer et en y entrant, en commençant le repas et à la fin. S’il veut aller se coucher ou s’il veut se rendre aux toilettes pour faire [ses besoins] et quant il finit.

Il doit notamment prendre l’habitude de multiplier les évocations d’Allah, car la multiplication de l’évocation d’Allah, renforce le cœur c’est-à-dire que le cœur s’affermit, n’est-ce pas Notre Maître, Allah jala qui dit : « N’est-ce point par l’évocation d’Allah que se tranquillisent les cœurs ? »

[Fin des paroles du Sheikh].

Notes :

* Abou Hurayra a rapporté que le Messager d’Allah (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) a dit : « La prière qu’un homme fait en groupe est élevée de vingt degrés de plus que sa prière, seul, dans son commerce ou dans sa maison. Cela parce que quand l’un de vous fait ses ablutions correctement et se rend ensuite à la mosquée sans aucune autre intention que d’aller y accomplir sa prière et sans y être poussé pour aucune autre raison que sa prière, Allah l’élève d’un degré à chaque pas qu’il fait, tout en effaçant de son compte une mauvaise action et ce, jusqu’à ce qu’il entre dans la mosquée. Lorsqu’il y entre, il est en état de prière durant tout le temps où il attend le début de cette dernière et les anges prient pour lui pendant qu’il est assis, et ils disent : « Ô Allah! Sois miséricordieux envers lui! Pardonne-lui ses péchés! Ô Allah! Tourne-toi vers lui! » et ce, tant qu’il ne cause de tort à personne et que ses ablutions ne sont pas rompues. » [Unanimement reconnu ; cette version est celle de Mouslim]

** Le Prophète – Prière et Salut sur lui – a été questionné de la sorte : « Quelle est la meilleure des oeuvres ? » Il répondit : « La prière effectuée à son heure » [Rapporté par Al Boukhari et Mouslim].

*** Le Prophète- paix et bénédictions d’Allah soient sur lui – invoquait souvent Allah par cette invocation :  » O Celui qui fait basculer les cœurs, raffermis mon cœur sur Ta religion  »

Et ‘Aicha de dire : « O messager d’Allah, tu invoques souvent Allah par cette invocation, alors que Dieu t’a pardonné Tes fautes antérieures et futures ? » Il répondit – prière et salut sur lui – : « et qu’est ce qui m’assure du contraire, O ‘Aicha, alors que les cœurs des gens sont entre deux doigts des doigts du Très Miséricordieux, s’Il veut faire basculer le coeur d’un serviteur, Il le tourne comme Il le veut ». [Hadith rapporté par Al Boukhari (6617), At-Tirmidhi (1540), An-Nassai (3761-3762), Abou Daoud (3263), Ibn Madja (2092), Ahmad (25/2 – 68/2 – 127/2) et Ad-Darimi (2350)]

il faut savoir aussi après ses paroles que  Les moyens les plus importants pour augmenter sa foi sont les suivants :

La science ou le savoir : Celui qui augmentera son savoir, sa foi augmentera également. Ibn Omar et d’autres ont dit : »Nous avons appris la foi et ensuite nous avons étudié le Coran, notre foi a augmenté. Ce savoir dont on parle est la connaissance d’Allah Sobhana Houwa Taâla, connaître Ses Noms, Ses Attributs et Ses Oeuvres, connaître le Prophète (saw), son comportement, sa vie et sa sunna et connaitre le Coran et ce qu’il contient, car celui qui connaît tout cela en détail verra sa foi plus forte et complète que celui qui sait peu de tout cela. Allah dans le Coran dit : »Sont ils égaux ceux qui savent et ceux qui ne savent pas, seuls se rappellent les doués d’intelligence. »

La pratique ou les bonnes actions : quand à celui qui accomplit les bonnes actions et les fait avec constance, sa foi augmentera toujours, par contre s’il fait continuellement de mauvaises actions, sa foi s’affaiblira jusqu’à ce qu’il entre dans la mécréance. Qu’Allah nous en préserve.

Le rappel d’Allah (le dhikr) et la méditation (le fikr). Le rappel d’Allah lie notre coeur à Allah et le purifie, sans ce dhikr l’homme oublie son Seigneur et s’éloigne de Lui et sa foi s’affaiblira. La méditation quant à elle doit être sur la création d’Allah et sur Ses Miracles afin que cela nous amène à augmenter notre foi. Allah a dit : »Et ils méditent sur la création des Cieux et de la Terre, disant : »Notre Seigneur ! tu n’as pas crée cela en vain. Gloire à Toi ! Garde nous du châtiment du feu. »

Chers Frères et chères Soeurs, il existe d’autres moyens pour augmenter notre foi qui sont : la méditation du Coran, la peur d’avoir une mauvaise fin, le rappel de la mort, du jugement dernier, le respect des limites qu’Allah a établi, le fait d’ordonner le bien et d’interdire le mal, l’appel à l’Islam (dâwa), la modestie, la critique de son âme et la correction de ses fautes, l’invocation, la prière, le jeûne, les actes surérogatoires et toutes sortes d’adoration faites en vue de Dieu Seul.

Nous devons fournir beaucoup d’efforts pour augmenter notre foi car les tentations nous entourent de tous les côtés surtout à notre époque. Qu’Allah Sobhana Houwa Taâla nous protège et fasse que nous soyons de sincères Croyants ! (amin).

Read Full Post »