Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for décembre 2010


‘Adam ne mariait pas le garçon et la fille nés d’une meme portée et que
Abel avait voulu épouser la soeur jumelle de Caen. Or, ce dernier était
plus agé que lui et sa soeur jumelle était plus jolie ; Cain l’a donc
désirée pour lui bien qu’Adam lui eut ordonné de la laisser à son frère
Abel. Adam leur ordonna d’offrir un sacrifice à Dieu puis, il partit en
pèlerinage à la Mecque. Avant de partir, il confia ses enfants aux cieux
mais ils refusèrent ; il les confia ensuite aux terres et aux
montagnes, mais elles refusèrent. Il s’adressa alors à Cain qui accepta
ce dépot.

Après le départ d’Adam, ses deux fils
effectuèrent le sacrifice ; Abel offrit en guise de sacrifice une brebis
grasse qu’il prit de son riche troupeau, tands que Cain offrit une
botte de céréales de mauvaises qualité. Un feu descendit du ciel et
brula l’offrande d’Abel en laissant celle de Cain. Celui-ci se facha et
dit à Abel :  » Je te tuerai afin que tu ne puisses pas épouser ma
soeur ». Abel lui répondit :  » Dieu n’accepte que ce qui émane des
pieux ».

Quelques temps après, alors qu’il faisait nuit,
Abel, parti faire paitre son troupeau, s’attarda dehors, ce qui inquiéta
Adam qui envoya Cain à sa recherche. Ce dernier y alla et le trouva sur
le chemin du retour. Une altercation eut lieu entre eux toujours au
sujet des offrandes. Cain reprocha à son frère le fait que son offrande
fut accepté et la sienne rejetée. Abel lui répondit que Dieu n’acceptait
que de la part des pieux. Cela mit Cain en colère. Il frappa son frère
d’une barre de fer qu’il avait sur lui et le tua. On rapporta aussi
qu’il l’avait tué avec une grosse pierre qu’il lui lança sur la tete
alors qu’il dormait. Une autre version dit qu’il l’avait tué en
l’étouffant et en le mordant comme le font les bètes sauvages avec leus
proies, jusqu’à ce qu’il mourut mais Dieu est le plus Savant.

C’est
pour cela qu’il est dit dans un hadith rapporté dans leux sahih :  »
Lorsque deux musulmans se rencontrèrent avec leus épées et s’entretuent.
celui qui a tué comme celui qui est tué iront en Enfer !  » On demanda :
 » O Messager de Dieu, pour celui qui a tué, cela va de soi, mais qu’en
est-il pour celui qui a tué ?  » Il répondit :  » Lui aussi désirait la
mort de son adversaire !  »

Pour sa part, l’imam Ahmad a
rapporté, d’après Ibn Mas’ud, que l’envoyé de Dieu, sur lui la grace et
la paix, a dit :  » Aucune ame n’est tué injustement sans quer le premier
fils d’Adam n’en assume une part de responsabilité, car il fut le
premier à commettre un meurtre. » Rapporté par Al-Boukhari

Concernant
la suite du verset : Puis Dieu envoya un corbeau qui se mit à gratter
la terre pour lui montrer comment ensevelir le cadavre de son frère. Il
dit :  » Malheur à moi ! Suis-je incapable d’etre, comme ce corbeau, à
meme d’ensevelir le cadavre de mon frère ? Il devint alors un nombre de
ceux qui rongent les remords. » (5, 31), certains exégètes ont dit que
lorsque Cain tua son frère, il le porta sur son dos pendant un an ;
d’autres ont dit qu’il le porta durant cent ans jusqu’au jour ou Dieu
lui envoya seux corbeaux.

As-Suddi a dit :  » Les deux
corbeaux étaient des frères ; ils s’entretuèrent et l’un d’eux tua
l’autre. Ensuite, le survivant se mit à creuser un trou ou il enterra la
dépouille et la recouvrit de terre. Lorsque Cain le vit,  » Malheur à
moi ! Suis-je incapable d’etre, comme ce corbeau, à meme d’ensevelir le
cadavre de mon frère ?  » (5, 31). Il imita donc le corbeau et enterra
son frère dans la fosse qu’il creusa dans la terre. »

Mujahid a
dit que Cain fut puni par Dieu le jour meme ou il assassina son frère :
suspendu par le pied, son visage face au soleil, il tournait avec
celui-ci, ce fut son chatiment terrestre pour avoir été injuste envers
son frère et pour l’avoir jalousé. L’Envoyé de Dieu, sur lui la grace et
la pix, a dit :  » Il n’est pas de péché qui mérite davantage de
punition dans ce bas monde, en sus de celle de l’au-delà, que
l’injustice et la rupture des liens de parenté. » Sahih al-Bukhari et
Muslim.

Dans son Tarikh, l’imam Abu Ja’far Ibn Jarir a
rapporté selon certains exégètes qu’Eve avait enfanté quarante enfants
suite à vingt accouchements et qu’ils avaient été prénommés par Dieu
Lui-meme. C’est l’avis d’Ibn Ishaq et Dieu est plus savant. Une autre
version soutient qu’elle accouché cent vingt fois, donnant chaque fois
naissance à un garçon et une fille ; le premier garçon était ‘Abd
al-Mughit et la dernière fille Amat al-Mughit. Ensuite, les gens se
mutiplièrent et se propagèrent un peu partout sur la terre comme le dit
ce verset : « O hommes ! Craignez votre Seigneur qui vous a crées d’un
seul etre, et a crée de celui-ci son épouse, et qui des deux-là a fait
répandre (sur la Terre) beaucoup d’hommes et de femmes » (4, 1)

Les
historiens ont dit qu’Adam ne mourut qu’après avoir vu le nombre de ses
enfants et petits-enfants atteindre quatre cent mille. Et Dieu est le
plus savant.

tiré du livre Les histoires des Prophètes
par Ibn Kathir

Qui est le responsable de se premier crime terrestre ?

Une question se pose : qui est le responsable du péché, Caïn ou sa sœur ? Car les livres israélites ont rapporté que la cause de la descente d’Adam sur la terre est Eve, et que la cause du meurtre d’Abel par son frère Caïn est la sœur de ce dernier. Cela est faux, car la sœur de Caïn était pieuse. La preuve est que Caïn a été seul à être interrogé par Dieu au sujet du meurtre car il est le seul responsable du péché.

On revient au verset 27 de sourate 5, Allah Taala dit : «Et raconte-leur en toute vérité l’histoire des deux fils d’Adam.». Qu’est ce que le « et » signifie au début du verset ? Est ce qu’il a une relation avec ce qui précède ? Est-ce qu’il veut dire « c’est comme nous t’avons déjà dit » ? Retournons aux versets précédents pour voir si une relation existe entre eux. Dans la même sourate à partir du verset 20 jusqu’au 29, les versets parlent des enfants d’Israël et comment le Prophète Moïse (‘alayhi Salam) leur a demandé d’entrer dans la terre Sainte et qu’ils refusèrent en prétendant qu’ils avaient peur. Quel est donc le lien entre les enfants d’Israël, leur peur et leur refus d’entrer dans la terre Sainte et l’histoire des deux fils d’Adam ? Pourquoi Allah a lié leur histoire à celle des deux fils d’Adam ?

Les enfants d’Israël ont refusé car ils étaient lâches. C’est la lâcheté qui les a empêchés d’obéir à Moïse. La lâcheté est due à la peur d’être tué (la mort ici en faisant la guerre pour entrer dans la terre Sainte). Caïn était téméraire, alors il a tué son frère. Ceux-là sont lâches et celui-ci est téméraire, et cela afin qu’Allah nous montre que la lâcheté est un péché ainsi que le meurtre. Regarde le parallèle que dresse le coran : Allah veut nous montrer qu’il nous est recommandé d’être courageux sans témérité.

Allah Taala dit : «Et raconte-leur en toute vérité l’histoire des deux fils d’Adam. Les deux offrirent des sacrifices; celui de l’un fut accepté et celui de l’autre ne le fut pas. Celui-ci dit : «Je te tuerai sûrement».» (Sourate 5 :27).

Caïn a dit à son frère «Je te tuerai sûrement». «Allah n’accepte, dit l’autre, que de la part des pieux». C’est comme s’il lui disait pourquoi tu veux me tuer ? Le problème n’est pas en moi mais en toi car tu n’étais pas pieux quand tu as offert ton sacrifice et Allah ne l’a pas accepté, pourquoi tu me reproches ce que je n’ai pas fait. Allah Taala dit : «Allah n’accepte, dit l’autre, que de la part des pieux» (Sourate 5: 27).

Dans le verset 28 de la sourate 5, Abel dit à son frère Caïn : « Si tu étends vers moi ta main pour me tuer, moi, je n’étendrai pas vers toi ma main pour te tuer : car je crains Allah, le Seigneur de l’Univers. ».

Ibn Abbas et Ibn Omar (Radia Allah ‘anhoma) ont dit : »Abel était plus fort et plus musculeux, pourtant il lui dit  » Si tu étends vers moi ta main pour me tuer, moi, je n’étendrai pas vers toi ma main pour te tuer ».

Puis vient le verset 29 de sourate 5 où Allah Taala dit: «Je veux que tu partes avec le péché de m’avoir tué et avec ton propre péché : alors tu seras du nombre des gens du Feu. Telle est la récompense des injustes» (pourquoi sont cités dans ce verset les mots : « le péché de m’avoir tué » et « ton propre péché », le premier désigne le péché du Caïn en tuant son frère et le deuxième désigne le fait que Caïn a désobéi à Allah quand il refusa de se marier avec la sœur jumelle d’Abel).


Publicités

Read Full Post »


Nous nous avons vu que Adam et Eve avaient désobéi aux ordres divins en mangeant de l’arbre interdit. Il faut bien signale que tous les deux étaient à blâmer et qu’ils avaient été tous les deux victimes de Satan, Allah Taala dit : Ô Adam, habite le Paradis, toi et ton épouse; et ne mangez en vous deux, à votre guise; et n’approchez pas l’arbre que voici; sinon, vous seriez du nombre des injustes. Puis le Diable, afin de leur rendre visible ce qui leur était caché – leurs nudités – leur chuchota, disant: Votre Seigneur ne vous a interdit cet arbre que pour vous empêcher de devenir des Anges ou d’être immortels ! Et il leur jura: Vraiment, je suis pour vous deux un bon conseillé. Alors il les fit tomber par tromperie. Puis, lorsqu’ils eurent goûté de l’arbre, leurs nudités leur devinrent visibles; et ils commencèrent tous deux à y attacher des feuilles du Paradis. Et leur Seigneur les appela: Ne vous avais-Je pas interdit cet arbre? Et ne vous avais-Je pas dit que le Diable était pour vous un ennemi déclaré? Tous deux dirent: Ô notre Seigneur, nous avons fait du tort à nous-mêmes. Et si Tu ne nous pardonnes pas et ne nous fais pas miséricorde, nous serons très certainement du nombre des perdants. Descendez, dit [Allah], vous serez ennemis les uns des autres. Et il y aura pour vous sur terre séjour et jouissance, pour un temps. Là, dit (Allah), vous vivrez, là vous mourrez, et de là on vous fera sortir. (Sourate 7: 19-25)

Le discours coranique s’adressait à Adam et à Eve. Et il n’y a aucune preuve dans le Coran que c’était Eve qui avait corrompu Adam. Cependant, dans un autre verset, Adam serait celui qui a été trompé le premier : « Puis le Diable le tenta en disant: «Ô Adam, t’indiquerai-je l’arbre de l’éternité et un royaume impérissable? Tous deux (Adam et Eve) en mangèrent. Alors leur apparut leur nudité. Ils se mirent à se couvrir avec des feuilles du paradis. Adam désobéit ainsi à son Seigneur et il s’égara. » (Sourate 20: 120-121). Satan s’adressait à Adam et Eve l’a suivi. Adam est donc plus responsable, étant l’homme. Les femmes peuvent s’en réjouir puisque elles ont été accusées des siècles durant. Eve partage cette responsabilité avec Adam.

Allah Taala dit : « Ô fils d’Adam! Nous avons fait descendre sur vous un vêtement pour cacher vos nudités, ainsi que des parures. Mais le vêtement de la piété voilà qui est meilleur. C’est un des signes (de la puissance) d’Allah. Afin qu’ils se rappellent. Ô fils d’Adam! Que le Diable ne vous tente point, comme il a fait sortir du Paradis vos père et mère, leur arrachant leur vêtement pour leur rendre visibles leurs nudités. Il vous voit, lui et ses suppôts, d’où vous ne les voyez pas. Nous avons désigné les diables pour alliés à ceux qui ne croient point ». (Sourate 7 :26-27)

Ces deux derniers versets contiennent le résumé et l’essentiel de l’histoire d’Adam. Cependant, le musulman doit garder son corps et son âme de tous les maux et il se doit de méditer les versets du Coran pour en tirer les bonnes leçons.

Adam se repentit

Apres avoir désobéi a Allah, Adam (‘alayhi Salam) courait dans le Paradis honteux devant Allah. Le Tout-puissant l’appela : “Adam, me fuis-tu?” Adam répondit : “Non, mon Seigneur mais de honte.

Notre maître Adam marchait au Paradis et demandait : “Ô Allah, ne m’as-tu pas créé de Tes mains ? Allah répondit : “Oui Adam.” Adam reprit : “Ne m’as-tu pas insufflé de Ton âme ? Allah dit : “Oui Adam.” Adam demanda : “Ô Allah, n’as-tu pas fait les Anges se prosterner pour moi ? ” Il dit : “Oui Adam.” Ô Allah, n’est-ce pas Toi qui m’as dit: “Qu’Allah te recouvre de Sa miséricorde, le jour où j’ai éternué au Paradis ? ” Il dit : “Oui, Adam.” Adam dit : “Ô Allah, est-ce que Ta miséricorde ne précède pas Ta colère ? ” Il dit : “Oui, Adam.”Adam dit : “Ô Allah, si je me repens, me feras-Tu retourner au Paradis ? ” Il dit : “Oui, Adam.” Adam dit : “Alors, je me repens à Toi Mon Seigneur.

Mais Adam ne savait pas comment se repentir. Il était le premier à le faire et n’avait pas appris comme nous à demander pardon à Allah et à le prier d’accepter notre repentir. C’est la première fois qu’il commettait une faute et ne savait pas quoi dire. Allah Taala dit : « Puis Adam reçut de son Seigneur des paroles et Allah agréa son repentir… » (Sourate 2:37.). Allah Taala accepta le repentir d’Adam, louange à Lui. Allah Taala dit : «…Ô notre Seigneur, nous avons fait du tort à nous-mêmes. Et si Tu ne nous pardonnes pas et ne nous fais pas miséricorde, nous serons très certainement du nombre des perdants». (Sourate 7:23). Tels ont été les mots que Adam a prononce pour demander pardon a Allah Sobhanh.

Adam n’a pas arrêté de pleurer, mais quand il est descendu sur Terre, écoutons ce que dit Ibn Al-Qayim à ce sujet: « Allah, comme s’Il caressait Adam de la main après l’avoir vu fortement pleurer, lui dit : “Ô Adam ! Je t’ai fait subir l’épreuve du péché parce que Je voulais manifester Ma patience, Ma grâce et Ma générosité envers toi. Ô Adam ! Si vous ne péchiez pas, Je vous aurais anéantis et J’aurais amené d’autres gens qui pécheraient et se repentiraient et à qui Je pardonnerai. Ô Adam, tu pénétrais chez Nous comme un roi pénètre chez un autre roi (avant d’avoir péché) mais maintenant tu pénètres chez Nous comme un serviteur et Nous aimons mieux cela. Ô Adam ! Si Je te préserve, toi et ta descendance, des péchés à qui est-ce que Je ferai don de Ma miséricorde, de Ma clémence, de Mon pardon, de Mon repentir puisque Je suis le compatissant ? Ô Adam ! Ne t’effraye pas quand Je te dis de sortir du Paradis parce que Je ne l’ai créé que pour toi. Descend vers l’habitat des croyances (La Terre) et sème ta graine jusqu’à ce que Je te manque et que tu veuilles retourner à Moi, je te recevrai, t’ouvrirai la porte de Mon Paradis et te remettrai à ta place à côté de Moi. Ô Adam! Nous aimons mieux un péché pour lequel tu t’humilies devant nous qu’une bonne action avec laquelle tu te pavanes. Ô Adam, Nous aimons les gémissements des pécheurs plus que les chants de louange des hypocrites.” (La faute est ainsi parfois nécessaire parce que la personne sent de l’humilité devant Allah et se repent c’est à dire retourne à Lui et apprends à nouveau la servitude). Elle sent le besoin d’Allah et de Sa clémence. »

Dans un hadîth Qodsi Allah Taala dit : “ Ô fils d’Adam, tant que tu M’invoques et que tu M’implores, Je te pardonne sans m’en soucier. Ô fils d’Adam, si tes péchés font un tas qui arrive au ciel et que tu Me demandes pardon, Je te pardonnerai. Ô fils d’Adam si tes péchés sont aussi nombreux que les grains de sable de la Terre, que tu Me demandes pardon et que tu viens à Moi sans rien M’associer, Je viendrai à toi avec autant de pardon.”

Ou Adam et Eve sont-t-ils atterri ?

Il n’y a aucune preuve catégorique mais la plupart des savants disent qu’Adam est descendu en Inde et Eve à Jeddah. D’ailleurs ce nom “Jeddah” signifie grand-mère en arabe et les habitants de cette ville disent qu’il a été donné à la ville à cause d’Eve. La plupart des gens pensent que Adam et Eve sont les seuls à être descendus sur terre mais Allah Taala nous dit dans le Coran : “Descendez d’ici … ” ce qui signifie que Satan est également descendu avec eux.

Adam a cherché Eve et l’a retrouvée au pied du mont ‘Arafât. Il est dit que cette montagne a reçu ce nom, en arabe “connaissance”, parce qu’ils s’y sont rencontrés. Mais ce ne sont que des récits. Adam et Eve se retrouvèrent et, autrement qu’au Paradis, l’instinct sexuel commença à naître en eux ainsi que l’instinct de conservation. Eve fut enceinte et à chaque grossesse elle portait deux jumeaux, un garçon et une fille, pour que la raison et le désir de la reproduction aient lieu entre ces enfants.

Adam et ses enfants commencèrent à peupler la Terre. Ils travaillaient la terre, pêchaient et réalisaient des travaux manuels en plus de leurs habits. Adam, lui, concevait la mission pour laquelle il était venu et réalisait ces paroles d’Allah : « Je vais établir sur la terre un vicaire (Khalifa) » (Sourate 2: 30). Il éduquait ses enfants et leur apprenait comment adorer Allah.

Allah Taala recommanda à Adam de Lui construire une maison et il bâtit la Maison sacrée (la Ka‘ba). Allah Taala dit: “La première Maison qui ait été édifiée pour les gens, c’est bien celle de Bakka (la Mecque) bénie et une bonne direction pour l’univers. ” (Sourate 3:96). Ensuite, Il lui ordonna d’y aller en pèlerinage et de bâtir la mosquée majestueuse et sacrée de Jérusalem.

Satan n’a pas pu pousser Adam à commettre de péchés sur la Terre. Il y avait réussi une seule fois mais, malheureusement, il n’en est pas de même pour nous.

D’après un hadith Adam a vécu longtemps, neuf cent quarante ans et il a eu beaucoup d’enfants dont nous ne connaissons pas le nombre exact. L’heure de sa mort était venue et les Anges qui vinrent prendre son âme l’apprêtèrent, l’habillèrent d’un linceul, l’enterrèrent et dirent : “Ô fils d’Adam, c’est la tradition que vous devez suivre.” Nous ne savons pas où il a été enterré, mais d’après un hadith authentique rapporté par Al-Hâkam, notre Prophète (Salla Allah ‘alayhi wa Salam) nous a informés que, Adam fut créé un vendredi. Il est descendu sur la Terre et il est mort un vendredi également, le même jour où viendra l’Heure. Eve pleura Adam pendant un an à la fin duquel elle mourut de chagrin pour lui.

Pendant son voyage nocturne, le Prophète (Salla Allah ‘alayhi wa Salam) qui ne connaissait pas notre père Adam le rencontra au ciel. Il vit un homme qui regardait à sa droite et riait en voyant une foule puis regardait à sa gauche et pleurait en voyant une autre. Notre Prophète (Salla Allah ‘alayhi wa Salam) demanda à Jibril (‘alayhi Salam) qui c’était. Il lui répondit : “C’est ton père Adam qui regarde à sa droite et rit en voyant les obéissants de sa progéniture qui sont destinés au Paradis et pleure en voyant à sa gauche les désobéissants de sa progéniture qui sont destinés au Feu. Ils n’ont pas su profiter de sa faute et il pleure.”

Sources :
Le Coran
Tafssir Ibn katir
amrkhaled.net

Read Full Post »


Eve fut créée de la côte gauche d’Adam (‘alayhi Salam) alors qu’il dormait. Quand il se réveilla, il la vit à côté de lui, il lui demanda alors : « Qui es-tu ? Une femme. Comment t’appelles-tu? : Eve. Pourquoi fus-tu créée ? : Pour que tu vives avec moi en tranquillité. »

Une femme : C’est que l’équivalent du terme “femme” en arabe, à savoir “Imra’a”, provient étymologiquement du terme “Mar’e” qui se traduit par “homme”. La femme “imra’a” est donc une partie de l’homme ou du “Mar’e”, c’est pourquoi son nom et le sien sont apparentés par étymologie.

Eve : en arabe c’est “Hawa’a”, et “Hawa’a” provient tu terme arabe “Haï” qui veut dire “vivant”. Et “Hawa’a” fut effectivement créée d’un vivant, à savoir la côte d’Adam, d’où provient son nom.

Pourquoi fut elle créée alors qu’il dormait?:

Pour qu’il ne ressente pas la douleur de sa création, et qu’il ne se retourne pas contre elle. Pour qu’il arrive à la traiter avec tendresse. À ce sujet, l’Imam Al Qortoby a fait un agréable commentaire : « Pour qu’Adam ne souffre pas lors de la création d’Eve, elle fut créée pendant son sommeil afin d’éviter qu’il la déteste. C’est que l’émotion chez lui n’est pas prédominante. S’il avait éprouvé une douleur à l’instant où elle fut créée de lui, il ne l’aurait pas portée dans son cœur parce qu’elle fut la source de ce sentiment douloureux. Or, la femme pendant l’accouchement, ressent-elle la douleur ou pas ? C’est que l’émotion chez la femme prédomine. Tant elle éprouve la douleur, tant ses émotions l’agitent de plus en plus ».

Pour que tu vives avec moi en tranquillité. Allah Taala dit : « Et parmi Ses signes Il a créé de vous, pour vous, des épouses pour que vous viviez en tranquillité avec elles et Il a mis entre vous de l’affection et de la bonté. Il y a en cela des preuves pour des gens qui réfléchissent. » (Sourate 30 :21)

Pourquoi Eve été créée d’Adam ?:

Allah Taala dit : « Ô hommes! Craignez votre Seigneur qui vous a créés d’un seul être, et a créé de celui-ci son épouse, et qui de ces deux là a fait répandre (sur la terre) beaucoup d’hommes et de femmes. Craignez Allah au nom duquel vous vous implorez les uns les autres, et craignez de rompre les liens du sang. Certes Allah vous observe parfaitement. » (Sourate 4: 1)

Pourquoi Allah a-t-Il évoqué ceci comme étant une grâce qu’Il nous a octroyée ? C’est pour qu’Adam sente qu’Eve est une partie de lui, ce qui explique le dernier testament du Prophète (Salla Allah ‘alayhi wa Salam) : “Soyez bienveillants à l’égard des femmes”

Notons qu’Adam fut créé de la poussière de la terre, et Eve de la côte d’Adam. Chacun d’eux fut donc créé de ce dont il se chargera.
Adam se chargera de la terre soit comme gladiateur, soit comme guerrier, etc. alors qu’Eve se chargera des enfants, des maris, des mères.
Allah Exalté Taala a donc voulu que chacun d’entre eux soit créé conformément à la nature de ce dont il sera responsable.

Pourquoi d’une côte courbée:

Le Prophète (Salla Allah ‘alayhi wa Salam) a dit : « Soyez bienveillants à l’égard des femmes, car la femme a été créée d’une côte, or la partie la plus courbée de la côte est son sommet, si tu cherches à la redresser, tu la briseras, et si tu la laisses, elle demeurera courbée. Soyez donc bienveillants à l’égard des femmes »

Eve fut créée de la côte gauche d’Adam, laquelle est courbée parce que la fonction de cette côte gauche est de protéger le cœur contre les chocs, il fallait avoir une côte qui entoure le cœur pour le protéger et elle devait être courbée. L’adjectif “courbée” ne dénote donc pas un mauvais comportement. Chez la femme, c’est l’émotion qui est prédominante, et très souvent elle surpasse la raison, et ce pour lui permettre de remplir son rôle, à savoir la tendresse et l’affection. Cette courbure est donc innée afin de permettre à la femme d’assumer sa responsabilité.

Les Anges interrogèrent Adam sur Eve: L’aimes-tu, Adam ? Oui, répondit Adam. L’aimes-tu, Eve ? demandèrent les Anges. Non, répondit-elle, pourtant, l’amour que son cœur éprouvait pour Adam redoublait l’amour d’Adam pour elle. Al imam Al Qortobi a dit: « Si une femme serait sincère en exprimant son amour à son mari, il vaudrait mieux “qu’Eve le soit.” »

La sortie d’Adam et d’Eve du paradis:

Allah Taala dit : « Et quand Nous dîmes aux Anges: «Prosternez-vous devant Adam», ils se prosternèrent, excepté Iblis qui refusa. Alors Nous dîmes: «Ô Adam, celui-là est vraiment un ennemi pour toi et ton épouse. Prenez garde qu’il vous fasse sortir du Paradis, car alors tu seras malheureux. Car tu n’y auras pas faim ni ne seras nu, Tu n’y auras pas soif ni ne seras frappé par l’ardeur du soleil». Puis le Diable le tenta en disant: «Ô Adam, t’indiquerai-je l’arbre de l’éternité et un royaume impérissable?». » (Sourate 20 : 116-120)

Allah Taala dit aussi : Ô Adam, habite le Paradis, toi et ton épouse; et ne mangez en vous deux, à votre guise; et n’approchez pas l’arbre que voici; sinon, vous seriez du nombre des injustes. Puis le Diable, afin de leur rendre visible ce qui leur était caché – leurs nudités – leur chuchota, disant: Votre Seigneur ne vous a interdit cet arbre que pour vous empêcher de devenir des Anges ou d’être immortels ! Et il leur jura: Vraiment, je suis pour vous deux un bon conseillé. Alors il les fit tomber par tromperie. Puis, lorsqu’ils eurent goûté de l’arbre, leurs nudités leur devinrent visibles; et ils commencèrent tous deux à y attacher des feuilles du Paradis. Et leur Seigneur les appela: Ne vous avais-Je pas interdit cet arbre? Et ne vous avais-Je pas dit que le Diable était pour vous un ennemi déclaré? Tous deux dirent: Ô notre Seigneur, nous avons fait du tort à nous-mêmes. Et si Tu ne nous pardonnes pas et ne nous fais pas miséricorde, nous serons très certainement du nombre des perdants. Descendez, dit [Allah], vous serez ennemis les uns des autres. Et il y aura pour vous sur terre séjour et jouissance, pour un temps. Là, dit (Allah), vous vivrez, là vous mourrez, et de là on vous fera sortir. (Sourate 7: 19-25)

Iblis qualifia l’arbre interdit de “l’arbre de l’éternité” alors qu’il n’y a point d’arbre qui porte ce nom. Il les trompa, et continue à nous tromper encore et toujours. Et il leur jura qu’il est un bon conseillé, il leur prêta serment, ce qui représente donc le second des péchés majeurs qu’Iblis a commis après “l’orgueil”, à savoir : “le faux serment au nom d’Allah”; ce qui prouve qu’Adam ne consentit pas aux tentations d’Iblis du premier coup, mais c’est ce dernier qui se mit à essayer avec eux sans cesse jusqu’à ce qu’il du prêter faux serment.

Sources :
Le Coran
Tafssir Ibn katir
amrkhaled.net

Read Full Post »


Le premier être humain et le premier Prophète est Adam (‘alayhi Salam). C’est le premier homme sur terre. Dieu l’envoya comme Messager à la toute première communauté qu’Il créa sur terre et lui apprit Sa religion et comment servir Dieu avec dévouement. Adam, le premier homme que Dieu a créé, était de toutes les manières identiques à un homme contemporain; il n’était en aucun cas différent. Ce sont les vérités que Dieu nous a communiquées dans le Coran, et que nous verrons par la suite.

Comment était crée Adam (‘alayhi Salam):

Dans le Saint Coran, tu lis une fois qu’Adam fut créé :

De poussière : Allah Taala dit : « Pour Allah, Jésus est comme Adam qu’Il créa de poussière, puis Il lui dit: « Sois » et il fut. » (Sourate 3:59).

De boue : Allah Taala dit : « Quand ton Seigneur dit aux Anges: « Je vais créer d’argile un être humain. » (Sourate 38:71)

De boue collante : Allah Taala dit : « Nous les avons créés de boue collante! » (Sourate 37 :11)

D’une argile crissante : Allah Taala dit : « Nous créâmes l’homme d’une argile crissante» (Sourate 15:26)

D’une boue malléable : Allah Taala dit : « Nous créâmes l’homme d’une argile crissante, extraite d’une boue malléable » (Sourate 15:26)

D’une argile sonnante : « Il a crée l’homme d’argile sonnante comme la poterie » (Sourate 55:14).

Adam fut donc créé de toutes ces substances ensemble. Il est passé par plusieurs phases, chacune mène à l’autre jusqu’à ce que la création d’Adam fût accomplie.

Puis il y a les ahadith de notre bien aimer prophete mohamed SAS qui dit :
1- première phase : Le Prophète (Salla Allah ‘alayhi wa Salam) dit: « Allah a créé Adam d’une poignée qu’Il a prise de toutes les substances de la Terre, c’est ainsi que les fils d’Adam se sont diversifiés proportionnellement à la Terre : Il y a parmi eux le roux, le blond, le noir. Il y a de même le doux, le dur, le vilain, et l’agréable » (Rapporté par Al Tirmidhî)
2-deuxième phase : La poussière fut imprégnée d’eau pour devenir boue, c’est ce qui explique le dit d’Allah: « Quand ton Seigneur dit aux Anges: Je vais créer d’argile un être humain » (Sourate 38:71). Donc, la poussière une fois imprégnée d’eau est devenue boue.
3-troisième phase : Les particules de la boue ont commencé à se rassembler jusqu’à ce qu’elle est soit devenue consistante, cohérente, épaisse. Allah Taala dit : « Nous les avons créés de boue collante! » (Sourate 37 :11). La boue s’est donc rassemblée pour devenir une boue “collante” facile à modeler. “Collante” vaut dire une boue consistante, sans faille, facile à modeler.
4-quatrième phase : (il est maintenant une boue “collante” facile à modeler). Allah l’a modelé de Ses propres Mains… Il n’y a point d’autre divinité qu’Allah. Adam fut modelé par Allah de Ses propres Mains… Là une question s’impose : « …(Allah) lui dit: « Ô ‘Iblîs, qui t’a empêché de te prosterner devant ce que J’ai créé de Mes Mains? T’enfles-tu d’orgueil ou te considères-tu parmi les hauts placés? » (Sourate 38:75). Adam fut donc modelé par Allah de Ses propres Mains, jusqu’ici on s’arrête : On ne demande point comment, on ne dit jamais qu’Il ressemble à quoi que ce soit, on ne L’incarne jamais, on ne dit que « Il n’y a rien qui Lui ressemble » (Sourate 42:11). Le Prophète (Salla Allah ‘alayhi wa Salam) dit: “ Allah créa de Ses propres Mains trois choses, rien que ces trois : Adam. le paradis d’Eden, et les Tablettes de la Torah »
5-cinquième phase : Une fois ces étapes du processus de création accomplies : l’argile crissante fut mise de côté pour sécher. Cette argile crissante changea ensuite de couleur. Allah Taala dit : « Nous créâmes l’homme d’une argile crissante, extraite d’une boue malléable » (Sourate 15:26)
6-sixième phase : L’argile crissante a séché, elle devînt donc comme la poterie. Pourquoi ? C’est que la poterie n’est en fait qu’une boue sèche creuse qui résonne si on la heurte. Allah Taala dit : « Il a créé l’homme d’argile sonnante comme la poterie » (Sourate 55:14).Voici donc les six phases de la création d’Adam : Poussière, boue, boue collante, argile crissante sous forme d’un homme, puis boue malléable, ensuite boue sonnante comme la poterie. Il est maintenant un corps géant gigantesque. Jusqu’ici, l’âme n’est pas encore insufflée en Adam. Il fut laissé ainsi.

L’insufflé de l’âme:

L’âme n’est pas encore insufflée en Adam. Il est maintenant un géant en poterie creuse sans âme. Combien a-t-il demeuré ainsi, un corps sans âme ? On dit qu’il est resté ainsi un certain temps; d’après Ibn Abbass, le prophète (Salla Allah ‘alayhi wa Salam) a dit : « Adam demeura comme la poterie 40 jours » (rapportés par At-Tabarani), dans un autre hadith, le prophète (Salla Allah ‘alayhi wa Salam) a dit : « Quand Allah forma Adam, Il le laissa tant qu’Il voulut le laisser, et Iblis se mit à faire le tour de ce corps et le regarder. Quand il le trouva creux, il réalisa que c’est une créature qui n’est pas consistante » (Hadith rapporté par Muslim).

Allah Taala dit : « Quand Je l’aurai bien formé et lui aurai insufflé de Mon Esprit, jetez-vous devant lui, prosternés » (Sourate 38:72).

Une fois Adam créé, l’âme pénétra tout d’abord par la tête. Là il éternua. Les Anges lui dirent: Louanges à Allah. Il le dit, et Allah Taala répliqua : Ton Dieu t’a accordé Sa miséricorde. C’est ainsi que le premier mot qu’Adam entendit de son Dieu fut “la miséricorde”.

Le jour et l’heure de la création d’Adam (‘alayhi Salam):

Le Prophète (Salla Allah ‘alayhi wa Salam) a dit : “Le meilleur des jours où le soleil se leva est le Vendredi : c’est le jour où Adam fut créé, le jour où il fut introduit dans le paradis, le jour où il fut porté en bas sur terre, le jour où Allah le pardonna, le jour où Adam mourut, et où le Jour de Résurrection aura lieu.” [Rapporté par Muslim et Abou Daoud].

La forme d’Adam (‘alayhi Salam):

Concernant la forme d’Adam (‘alayhi Salam), le Prophète (Salla Allah ‘alayhi wa Salam) a dit: « Allah créa Adam sous sa propre forme, mais il mesurait soixante coudées dans le ciel. Tous ceux qui iront au paradis seront sous cette forme d’Adam et de sa taille, soixante coudées. Après lui, la taille des créatures ne fait que diminuer graduellement jusqu’à celle de nos jours ». (Rapporté par Al Bokhari).

La progéniture d’Adam (‘alayhi Salam):

Et voilà le Saint Coran qui vient nous expliquer : « Et quand ton Seigneur tira une descendance des reins des fils d’Adam et les fit témoigner sur eux-mêmes: « Ne suis-Je pas votre Seigneur? » Ils répondirent: « Mais si, nous en témoignons… » afin que vous ne disiez point, au Jour de la Résurrection: « Vraiment, nous n’y avons pas fait attention » (Sourate 7:172).

La prosternation des anges:

Allah Taala dit : « Et lorsque nous dîmes aux Anges: « Prosternez-vous devant Adam », ils se prosternèrent, excepté ‘Iblîs (Satan) qui était du nombre des djinns et qui se révolta contre le commandement de son Seigneur. » (Sourate 18:50). Dans un autre verset, Allah Taala dit : « Et lorsque Nous demandâmes aux Anges de se prosterner devant Adam, ils se prosternèrent à l’exception de ‘Iblis qui refusa » (Sourate 2:34). “ Allah lui dit: « Ô ‘Iblîs, qui t’a empêché de te prosterner devant ce que J’ai créé de Mes mains? ». Il s’est justifié en disant: « Je suis meilleur que lui. Tu m’as créé de feu et tu l’as créé d’argile » (Sourate 38:75-76).

Allah Taala dit : « Nous vous avons créés, puis Nous vous avons donné une forme, ensuite Nous avons dit aux Anges: « Prosternez-vous devant Adam. », Ils se prosternèrent, à l’exception de ‘Iblîs qui ne fut point de ceux qui se prosternèrent. (Allah) dit: « Qu’est-ce qui t’empêche de te prosterner quand Je te l’ai commandé? » Il répondit: « Je suis meilleur que lui: Tu m’as créé de feu, alors que Tu l’as créé d’argile ». (Allah) dit: « Descends d’ici, Tu n’as pas à t’enfler d’orgueil ici. Sors, te voilà parmi les méprisés. » « Accorde-moi un délai, dit (Satan,) jusqu’au jour où ils seront ressuscités » » (Sourate 7:11-14)

Maintenant Iblîs est chassé du paradis, Adam s’y retrouva seul, il y vécut en reclus, il se sentit esseulé, il lui manquait quelque chose.

Ce que nous verrons inchallah dans un prochain article la création d’ Ève.

Read Full Post »


Question : Pourquoi la consommation d’alcool est-elle interdite en islam?

Réponse :

Depuis des temps immémoriaux, l’alcool a toujours été un fléau pour l’humanité. Et il continue de coûter d’innombrables vies humaines et de causer de terribles souffrances à des millions de personnes à travers le monde. L’alcool est la cause première de nombreux problèmes de société. Le nombre de cas croissant de troubles de santé mentale et les millions de familles détruites à travers le monde sont autant de témoignages incontestables du pouvoir destructeur de l’alcool.

1. L’interdiction de l’alcool dans le Coran

Le Coran interdit la consommation d’alcool dans le verset suivant: « Ô les croyants! Le vin, le jeu de hasard, les pierres dressées, les flèches de divination ne sont qu’une abomination, oeuvre du Diable. écartez-vous en, afin que vous réussissiez. »
[Le Coran, 5:90]

2. L’interdiction de l’alcool dans la Bible

La Bible interdit la consommation d’alcool dans les versets suivants:
a). »Raillerie dans le vin! Insolence dans la boisson! Qui s’y égare n’est pas sage. »
[Proverbes, 20:1]
b). »Ne vous enivrez pas de vin. »
[éphésiens, 5:18]

3. L’alcool exerce une influence sur les mécanismes inhibiteurs du cerveau

Dans le cerveau humain se trouve un centre de l’inhibition qui retient une personne de faire des choses qu’elle considère mauvaises. Par exemple, lorsqu’elle est dans un état normal, une personne n’utilisera habituellement pas un langage grossier pour s’adresser à ses parents ou à des personnes âgées. Si une personne a besoin de se soulager, elle ne le fera normalement pas en public; c’est pourquoi elle utilisera des toilettes. Mais lorsqu’une personne consomme de l’alcool, son centre de l’inhibation devient lui-même inhibé. Et c’est précisément pour cette raison que l’on voit souvent une personne ivre se comporter de façon anormale. Par exemple, elle utilise un langage grossier et injurieux et ne réalise pas son erreur même si c’est à ses parents qu’elle s’adresse avec ce langage. Par ailleurs, on voit souvent des personnes ivres uriner dans leurs vêtements. Elles ne parlent ni ne marchent normalement et font parfois preuve d’inconduite scandaleuse.

4. Il y a plus de cas d’adultères, de viols, d’incestes et de SIDA chez les alcooliques

Selon le National Crime Victimization Survey Bureau of Justice (Département de Justice américain), en 1996 seulement, il y a eu en moyenne 2713 viols par jour. Les statistiques révèlent que la majorité de ces violeurs étaient ivres au moment où ils ont commis leur crime, tout comme la majorité de ceux qui ont commis des actes d’attentat à la pudeur.
Selon les statistiques, 8% des Américains commettent l’inceste, i.e. qu’une personne sur douze ou treize, aux états-Unis, est coupable d’inceste. La presque totalité de ces cas sont dus à une intoxication quelconque de l’une des deux personnes impliquées ou des deux.
L’un des facteurs majeurs associés à la propagation du SIDA est l’alcoolisme.
5. Chaque alcoolique a commencé par ne boire qu’en société

Plusieurs argumenteront en faveur de l’alcool en précisant qu’ils ne boivent qu’en société. Ils prétendent qu’ils ne prennent jamais plus d’un ou deux verres et que puisqu’ils arrivent à se contrôler, ils ne sont jamais ivres. Pourtant, chaque alcoolique a commencé par ne boire qu’en société. Il n’y a pas un seul alcoolique qui a commencé à boire avec l’intention de devenir un ivrogne. Et aucun consommateur d’alcool ne peut prétendre avoir bu de l’alcool pendant des années et être arrivé à si bien se contrôler qu’il n’a jamais été ivre, ne serait- ce qu’une seule fois.

6. S’il arrive à une personne de n’être ivre qu’une seule fois et qu’elle fait une chose honteuse, elle le regrettera toute sa vie

Supposez qu’un « buveur de société » perde la maîtrise de lui-même une seule fois. Et que dans cet état d’intoxication, il commette un viol ou un acte incestueux. Même si plus tard il regrette son geste, il est fort probable qu’il demeurera, toute sa vie, torturé par un sentiment de culpabilité. L’assaillant, aussi bien que la victime, est marqué de façon irréparable.

7. L’alcool est interdit dans les hadiths

Le Prophète Mohammed (paix sur lui) a dit:
a) Dans Sounan Ibn-Majah, Volume 3, Livre des Intoxicants, Chapitre 30, Hadith No. 3371:
« L’alcool est la mère de tous les vices et c’est le vice le plus honteux. »
b) Dans Sounan Ibn-Majah, Volume 3, Livre des Intoxicants, Chapitre 30, Hadith No. 3392:
« Tout ce qui peut intoxiquer en grande quantité est interdit en petite quantité. »
Il n’y a donc aucune excuse pour un « petit verre ».
c) Non seulement ceux qui boivent de l’alcool sont-ils maudits, ceux qui traitent avec de façon directe ou indirecte sont également maudits par Allah. Dans Sounan Ibn-Majah, Volume 3, Livre des Intoxicants, Chapitre 30, Hadith No. 3380:
Anas (qu’Allah soit satisfait de lui) rapporte que le Prophète Mohammed (paix sur lui) a dit: Allah a maudit dix personnes qui traitent avec l’alcool. Celui qui le distille, celui pour qui il est distillé, celui qui le boit, celui qui le transporte, celui chez qui il est transporté, celui qui le sert, celui qui le vend, celui qui profite de l’argent obtenu par sa vente, celui qui l’achète pour lui-même et celui qui l’achète pour quelqu’un d’autre. »

8. Maladies associées à l’alcoolisme

Il y a plusieurs raisons scientifiques qui expliquent l’interdiction de consommer de l’alcool. Le taux de mortalité le plus élevé au monde attribuable à une cause en particulier est celui relié à la consommation d’alcool. Des millions de personnes meurent chaque année des conséquences de la consommation d’alcool. Je ne crois pas devoir énumérer toutes les conséquences désastreuses liées à l’alcool puisque la plupart sont bien connues. Voici toutefois une liste de quelques-unes des maladies reliées à l’alcool:

La cirrhose du foie est la plus connue des maladies associées à la consommation d’alcool.
Il y a également le cancer de l’oesophage, le cancer de la gorge, le cancer du foie (hépatome), le cancer des intestins, etc
L’oesophagite, la gastrite, la pancréatite et l’hépatite sont aussi liées à la consommation d’alcool.
La cardiomyopathie, l’hypertension, l’arthérosclérose coronaire, l’angine et la crise cardiaque sont liées à une consommation d’alcool importante.
Les attaques d’apoplexie, les convulsions et différents types de paralysie sont également associés à la consommation d’alcool.
La neuropathie périphérique, l’atrophie corticale et l’atrophie cérébelleuse sont aussi des syndromes bien connus causés par la consommation d’alcool.
Le syndrome Wernicke–Korsakoff dont les symptômes sont l’amnésie des événements récents et des conversations, mais la mémoire des événements anciens, le tout accompagné de différents types de paralysie est principalement dû à une déficience en thiamine causée par une malnu- trition découlant d’une consommation excessive d’alcool.
Le béribéri et autres déficiences ne sont pas rares chez les alcooliques. Même la pellagre est courante chez eux.
Le delirium tremens est une condition sérieuse dont peuvent souffrir les alcooliques lorsqu’ils sont atteints d’infections récurrentes. C’est un symptôme qui survient également lorsque la personne est en manque d’alcool. C’est une condition très sérieuse qui peut causer la mort, même si la personne est traitée dans un centre ultra-moderne.
De nombreux désordres endocriniens ont été associés à l’alcoolisme, allant du myxoedème à l’hyperthyroïdie, en passant par la maladie de Cushing.
Les conséquences néfastes au niveau hématologique sont longues et variables. Une déficience en acide folique, cependant, est la manifestation la plus répandue de l’abus d’alcool, résultant en anémie macrocytique. Le syndrome de Zieve comporte trois composantes: l’anémie hémolytique, la jaunisse et l’hyperlipidémie consécutive aux beuveries.
La thrombocytopénie et autres anomalies des plaquettes sont relativement communes chez les alcooliques.
L’antibiotique d’usage courant appelé métronidazole et l’alcool ont une très mauvaise interaction.
Les infections récurrentes sont très fréquentes chez les alcooliques invétérés. La résistance aux maladies et le système immunitaire sont menacés par une consommation excessive d’alcool.
Les infections de la poitrine sont d’une triste notoriété chez les alcooliques. La pneumonie, l’abcès pulmonaire, l’emphysème et la tuberculose sont fréquents chez eux.
Au cours d’une intoxication aigüe, il est fréquent que la personne saoûle vomisse. Comme le réflexe de la toux, qui assure une protection, est paralysé, les vomissures peuvent facilement pénétrer les poumons, causant ainsi une pneumonie ou un abcès pulmonaire. Il arrive aussi que cela provoque la suffocation et même la mort.
Les effets dévastateurs de la consommation d’alcool sur les femmes ne peuvent être passés sous silence. Les femmes sont plus vulnérables que les hommes aux cirrhoses liées à l’alcool. La consommation d’alcool durant la grossesse a des effets extrêmement néfastes sur le foetus. Le syndrome d’alcoolisme foetal est de plus en plus reconnu au sein du monde médical.
Les maladies de la peau sont également reliées à la consommation d’alcool. L’eczéma, l’alopécie, la dystrophie de l’ongle, la paronychie (infection autour des ongles) et la stomatite angulaire (inflammation des coins de la bouche) sont également des maladies fréquentes chez les alcooliques.

9. L’alcoolisme est une « maladie »

Les médecins d’aujourd’hui sont devenus laxistes envers l’alcoolisme et ils l’appellent maintenant « maladie » plutôt que « dépendance ». The Islamic Research Foundation a publié une brochure qui avance ce qui suit:
Si l’alcool est une maladie, c’est bien la seule maladie qui:

est vendue en bouteilles
qui fait de la publicité dans les journaux, les magazines, à la radio et à la télévision
possède un permis de propagation
rapporte de l’argent au gouvernement
provoque des morts violentes sur les routes
détruit des familles et mène au crime
n’a pas de cause virale ou bactérienne
L’ALCOOLISME N’EST PAS UNE MALADIE – C’EST L’OEUVRE DE SATAN

Allah (swt), dans Sa sagesse infinie, nous a mis en garde contre ce piège de Satan. L’islam est appelé le “Din-oul-Fitrah”, ou la religion naturelle de l’homme. Toutes les injonctions qu’elle contient ont pour but de préserver l’état naturel de l’homme. L’alcool est une déviation de cet état naturel, pour l’individu comme pour la société. Il rabaisse l’homme à un niveau inférieur à celui des bêtes auxquelles il affirme être supérieur. C’est pourquoi la consommation d’alcool est interdite en islam.

Read Full Post »


Au nom d’Allah, l’Infiniment Miséricordieux, le Très miséricordieux

La mise en garde contre les grands péchés

Parmi les choses sur lesquelles le Prophète (r) a attiré l’attention au cours du Pèlerinage d’Adieu, il y a la mise en garde contre l’abomination et l’interdiction de commettre les grands péchés et les fautes majeures. Il a surtout mis l’accent sur l’association à Allah, le meurtre, l’adultère et le vol.

D’après Salama ibn Qays al Achja’î (y) : « Le Messager d’Allah (r) a déclaré au cours du Pèlerinage d’Adieu : Apprenez ces quatre choses : n’associez rien à Allah, ne tuez personne dont Allah a rendu le sang sacré si ce n’est en toute équité, ne faites point l’adultère et ne volez point. »[1] Rapporté par Ahmad, Tabaranî, Al Hâkim avec une chaîne de transmission authentique.[2] Il a donc (r) mis en garde contre ces fautes gravissimes et ces péchés funestes et les a interdits.

« Ces quatre choses » : A travers cette parole, il nous informe de l’éminent danger que représentent ses quatre abominations constituant les plus grands et les plus gravissimes péchés. En effet, il y a deux sortes de péchés : les péchés majeurs ou les péchés mineurs.

Un grand péché : c’est toute action entraînant la malédiction, la colère de Dieu, l’Enfer, une punition corporelle sur terre, ou la menace dans l’au-delà (son auteur encourant, par exemple, de ne pas entrer au Paradis, de ne pas sentir son odeur, …) Il peut être lié à des indices du genre : quiconque fait telle chose n’a pas la foi, ne fait pas partie des nôtres, est coupable d’un péché, etc. Tous ces éléments entrent dans la définition des grands péchés.[3] Ils concernent : l’association, le meurtre, l’adultère, le vol, la sorcellerie, la diffamation des femmes chastes et insouciantes parmi les croyantes, consommer impunément l’argent des orphelins, pratiquer l’usure, désobéir aux parents, les faux serments, les faux témoignages, boire de l’alcool, le mensonge, la médisance, la calomnie, etc. bref, tout péché certifié dans les textes entrant dans ce registre. Allah a fait l’éloge à maints endroits dans Son livre, des personnes qui s’abstiennent des grands péchés. Il leur a promis une noble destinée, une récompense immense et une noble demeure.

Allah (U) a dit : « Ceux qui s’éloignent des grandes fautes et de la perversité en dehors des fautes infimes ; Allah a le pardon large. »[4] « Ceux qui s’éloignent des grandes fautes et de la perversité. Et lorsqu’ils se mettent en colère, ils pardonnent. »[5] « Si vous vous éloignez des plus grands parmi les péchés qui vous sont interdits, Nous effacerons vos fautes et vous ferons entrer dans une noble demeure. »[6]

Il nous informe (U) qu’Il recense tout mal commis par les créatures qu’il soit petit ou grand. Tout cela est consigné et écrit dans un livre que l’individu trouvera devant lui le Jour de la Résurrection. Le Seigneur rétribuera ainsi ceux qui auront mal agi en fonction de leurs actes comme il rétribuera en bien les auteurs des bonnes œuvres. Allah le Très-Haut a déclaré : « Ils diront : « Malheur à nous ! Qu’a ce livre à ne rien omettre de nos actions, petites ou grandes, sans les inscrire ! » Ils trouveront leurs actions présentes et Ton Seigneur ne lésera personne. »[7] « Toute action petite ou grande est consignée. »[8]

Il les a prévenus qu’ils encouraient la menace à cause de leurs mauvaises actions. Plus le péché est grand, plus la menace est grande et plus la punition est sévère. Allah le Très-Haut a révélé : « Ceux qui n’invoquent point avec leur Seigneur une autre divinité, et ne tuent point une âme dont la vie est sacrée par Dieu, sauf en toute équité, et ne font point l’adultère. Celui qui fait cela aura commis un péché. Il lui redouble le châtiment le Jour de la Résurrection où il sera avili pour l’éternité. »[9]

Or, les grands péchés ont des degrés différents selon leur gravité et leur ampleur. Ils prennent plus d’ampleur s’ils sont répétés et sont coutumiers ou s’ils engendrent d’autres péchés. Le plus grand des quatre péchés cités dans le hadith précédent est celui dont le Prophète a souligné l’importance. Pour atteindre le maximum de personnes, il a profité de l’occasion du pèlerinage où il a fait ses adieux aux gens, pour confirmer qu’il fallait s’en méfier, et insista sur sa gravité et ses immenses préjudices pour le fautif et son auteur, sur terre et dans l’autre monde. Ce péché, le plus grand de tous, est l’association à Allah (U). Il n’en existe pas de plus grand.

Voilà pourquoi le Prophète (r) l’a cité en premier, pour signaler qu’il est le plus grave de tous et la pire des fautes. Son auteur sera amené le Jour de la Résurrection pour être traîné par le visage et conduit dans les flammes de la Géhenne pour les siècles des siècles. Il ne sera pas soulagé par la mort, ni soulagé du châtiment. Le Paradis lui sera interdit, il n’y sentira même pas l’odeur et ne goûtera à aucune de ses jouissances. « Quiconque voue des associés à Allah sera interdit au Paradis et sa demeure sera l’Enfer. Personne ne pourra secourir les injustes. »[10]

Au demeurant, [après la mort] il existe l’espoir de se faire pardonner pour l’auteur de tout péché en dehors de l’association. Bien qu’il puisse goûter en partie au châtiment de l’Enfer, le Jour de la Résurrection, son séjour y sera tôt ou tard abrégé. Quant au polythéiste, il n’a aucun espoir de se voir pardonner, et n’a aucun moyen de parvenir au pardon divin. De plus, il ne sera pas sauvé des flammes de l’Enfer où le séjour sera éternel.

Le Prophète (r) a dit : « Les gens de l’Enfer, qui sont ses hôtes, n’y mourront ni n’y vivront. Par contre, des gens seront touchés par l’Enfer à cause de leurs péchés. Celui-ci les brûlera à tel point qu’ils seront carbonisés. Ils seront alors autorisés à recevoir l’intercession. Ensuite, ils seront conduits par groupes où ils seront dispersés dans les fleuves du Paradis. Il sera dit ensuite : Ô habitants du Paradis ! Versez-leur de l’eau. Ils repousseront ensuite comme une graine emportée par le torrent. »[11] Rapporté par Muslim.

La situation du païen est vraiment étonnante. Allah, le Seigneur de l’univers le crée tandis que lui adore un autre parmi les pierres, les arbres, les tombeaux, etc. qui sont des matières qui n’ont aucun pouvoir sur leur propre sort ni en bien ni en mal. Elles n’ont même pas la capacité de donner ou de prendre quoi que ce soit à quiconque. A fortiori comment pourraient-elles avoir un pouvoir en faveur d’autrui ? C’est pourquoi lorsqu’il fut demandé au Prophète (r) : « Quel est le plus grand péché ? » Il a répondu sans détour : « Le fait de donner à Allah un égal alors qu’Il t’a créé ! »[12] Y a-t-il plus grande injustice ? Y a-t-il un péché plus affreux ? Y a-t-il un crime plus gravissime que d’associer une créature faible et imparfaite au Seigneur, le Créateur illustre ?
Ainsi, Allah (U) a informé au sujet des polythéistes qu’ils n’ont pas considérés Allah à Sa juste valeur dans trois endroits différents de Son Livre. Comment peut-on l’estimer à Sa juste valeur lorsqu’on lui donne un égal, un équivalent, un associé ? Allah est bien plus haut que leur association !

Après l’association, vient ensuite au niveau de la gravité dans le hadith : le meurtre, l’adultère, puis le vol. Ils constituent tous des préjudices envers les droits des autres alors que l’association était une atteinte au droit du Créateur (U). Tuer quelqu’un impunément est une atteinte au sang des personnes, l’adultère est une atteinte à l’honneur, et le vol est une atteinte aux biens des personnes. Toutes ses transgressions ne sont absolument pas tolérées par Allah. Nous avons déjà mentionné les paroles du Prophète dans son sermon de ‘Arafat, mais aussi dans un sermon à Mina disant : « Sachez que votre sang, vos biens, et votre honneur sont sacrés comme sont sacrés ce jour-ci, votre terre-là, et votre mois-ci. »[13] Plus haut, il a évoqué leur aspect sacré (interdit) alors qu’ici il mit en garde de ne pas violer cette interdiction, cette sacralisation.

Il est important de savoir enfin que toute personne qui se repent de n’importe quel péché, sera pardonnée par Allah. Le repentir annule les fautes passées comme le précise le verset : « Dis : Mes serviteurs qui ont fait du tort à eux-mêmes ! Ne désespérez pas de la Miséricorde d’Allah, Allah pardonne tous les péchés. Il est certes le Tout Absoluteur et le Tout Miséricordieux. »[14]

Extraits du livre : Prêches et sermons extraits du Pèlerinage de l’Adieu du Sheïkh ‘Abd e-Razzaq el Badr

[1] Rapporté par  Ahmed (4/339),  e-Tabarani (6317), el Hakim (4/351) ; el Albani – Allah lui fasse miséricorde –  l’a authentifié dans Silsilate-Sahiha (1759).

[2] Voir dans les deux Authentiques, d’après un Hadith rapporté par ‘Oubada ibn e-Samit – qu’Allah l’agrée – concernant l’énumération de ces quatre choses que le Prophète a pris sur ses compagnons de s’éloigner à l’occasion de leur pacte d’allégeance. El Boukhari (18) et Mouslim (1709).

[3] Voir Majmou’ el Fatawa d’ibn Taïmiya (11/650-652).

[4] Les étoiles ; 32

[5] La concertation ; 37

[6] Les femmes ; 31

[7] La caverne ; 49

[8] La lune ; 53

[9] Le Discernement ; 68-69

[10] Le Repas Céleste ; 72

[11] (185), selon Abou  Sa’id – qu’Allah l’agrée -.

[12] Rapporté par el Boukhari (4477) et Mouslim (86), selon ‘Abd Allah ibn Mes’oud – qu’Allah l’agrée -.

[13] Rapporté par el Boukhari (1741) et Mouslim (1679), selon Abou Bakra -qu’Allah l’agrée-.

[14] Les groupes ; 53

Read Full Post »


Lorsque Moussa quitta l’Égypte avec ses troupes, pharaon le suivit avec son peuple. Quand les deux groupes furent à portée de regard les uns des autres, Moussa se dirigea vers la mer avec son peuple, alors que pharaon et son peuple s’approchaient d’eux. Les compagnons de Moussa s’écrièrent : ils nous ont rejoints! Allah inspira alors à Mussa de frapper la mer de son bâton. Il la frappa et s’ouvrirent douze chemins, comme le nombre de tribus. Lorsque Moussa et son peuple empruntèrent le chemin et en sortirent, pharaon et son peuple le suivirent. Puis, quand ils furent tous au complet, Allah donna l’ordre et la mer se rabattit sur eux, leurs corps périrent noyés et leurs âmes dans le feu de l’enfer pour y brûler.

Allah dit : « Le feu de l’enfer, auquel ils seront exposés matin et soir. Et le jour où l’heure arrivera, on dira: faites entrer pharaon et ses proches au plus dur des châtiments.» (Celui qui pardonne v. 46)

Ils servirent d’exemple pour ceux qui réfléchissent, tel est la conséquence des péchés.

Allah dit : « Nous fîmes traverser la mer aux Enfants d’Israël. Pharaon et ses armées les poursuivirent avec acharnement et inimitié. Puis, quand la noyade l’eut atteint, il dit : « Je crois qu’il n’y a pas d’autre divinité que Celui en qui ont cru les Enfants d’Israël, et je suis parmi les soumis! » (Yûnus v .90)

On lui répondit : « Maintenant ?! Alors qu’auparavant tu as désobéi et tu étais parmi les corrupteurs! Aujourd’hui, nous allons épargner ton corps, afin que tu sois un signe pour tes successeurs. Mais beaucoup de gens ne prêtent aucune attention à nos signes d’avertissement.» (Yûnus v .91-92)

Puis la mer le rejeta, afin qu’ils s’assurent qu’il fut bien mort, alors qu’il disait: « Je suis votre seigneur le très haut! » (Les anges qui arrachent les âmes v. 24)

Et aussi : « Je ne connais pas pour vous d’autre divinité que moi! » (Les récits v.38)

Ainsi est la finalité de l’injustice et de la tyrannie, et le châtiment de l’au-delà est encore plus pénible et permanent.

Dans les deux recueils authentiques de Boukhari et Mouslim, Ibn ‘Abbas fut questionné au sujet du jour d »Achoura, il répondit : « je n’ai pas vu le prophète jeûner un jour en y recherchant plus son mérite si ce n’est ce jour-ci, c’est-à-dire ‘Achoura.

Le jour de ‘Achoura a un mérite. En effet, il est sacré de longue date, son jeûne était connu chez les prophètes de part son mérite. Nouh (Noé) et Moussa l’ont jeûné, les Gens du Livre le jeûnaient, de même les Qouraychites le jeûnaient à l’époque préislamique. Le Prophète r l’a jeûné en quatre étapes :

1/ Il le jeûnait à La Mecque, sans ordonner aux gens de le jeûner. Dans les deux recueils authentiques d’après Aïcha t : «’Achoura était un jour de jeûne pour les Qouraychites à l’époque préislamique et le Prophète r le jeûnait. Puis, quand il émigra à Médine, il le jeûna et ordonna de le jeûner. Ensuite, quand fut révélée l’obligation du mois de Ramadan, il ne jeûnait que le Ramadan et délaissa le jeûne de ‘Achoura. Donc, celui qui veut, le jeûne et celui qui ne veut pas, mange.»

2/ Lorsqu’il arriva à Médine, il vit que les Gens du Livre jeûnaient ce jour et le vénéraient. Et il aimait faire comme les Gens du Livre dans les choses pour lesquelles il n’avait pas reçu d’ordre. Il le jeûna donc et ordonna aux gens de le jeûner, et les incita, à tel point qu’ils faisaient jeûner leurs enfants, comme cela est rapporté dans les deux recueils authentiques d’après Ibn ‘Abbas et d’autres.

3/ Lorsque fut prescrit le jeûne du mois de Ramadan, le prophète r n’ordonna plus les compagnons de jeûner ‘Achoura et n’insista plus à son sujet.

Le hadith de Aïcha à ce sujet a été précité, et la plupart des savants jugent qu’il est conseillé de jeûner sans caractère renforcé.

4/ A la fin de sa vie, le Prophète r décida de ne plus le jeûner seul, mais d’y ajouter un jour, afin de faire le contraire des Gens du Livre dans leur jeûne.

Ibn El Qayyim a dit : « Le jeûne d’Achoura se fait de trois façons :

– La plus complète consiste à jeûner un jour avant et un jour après.

– Ensuite, jeûner les neuvième et dixième, la plupart des hadiths concernent cela.

-Ensuite, jeûner le dixième seul.

Certains prédécesseurs jeûnaient ‘Achoura en voyage, parmi eux Ibn ‘Abbas, et ils disaient : « le mois de Ramadan peut être compensé par un nombre égal de jours, alors que ‘Achoura, si son jour passe, on ne peut plus le compenser.»

Parmi ses mérites : Allah pardonna à un peuple en ce jour et il pardonna à d’autres comme dans le hadith rapporté par El-Tirmidhi d’après ‘Ali. Ceci incite à renouveler le repentir sincère à Allah le très haut, en ce jour de ‘Achoura, en espérant qu’il accepte le repentir, car celui qui se repent à Allah de ses péchés, Allah accepte son repentir.

[Extraits de Latâif El Ma’ârif de Ibn Rajab et Zâd El ma’âd de Ibn El Qayyim]

Read Full Post »

Older Posts »